Egyptologue de renom (1874-1919 ? )

Issu d’une vieille famille de pairs de la Couronne Britannique, comme bon nombre d’aristocrates anglais, Sir Aubrey Penhew a servi dans l’armée de sa Majesté, allant jusqu’à acquérir le grade de colonel avant qu’une blessure subie durant la Grande Guerre ne l’écarte du service. Il se consacre dès lors à sa vieille passion, l’égyptologie.

En effet diplômé d’Oxford avec mention, Sir Aubrey passe les années suivantes parmi les merveilles alors méconnues du haut Nil. Il cartographie les sites et réalise des fouilles exploratoires. Sa biographie officielle le décrit comme le fondateur de plusieurs branches importantes de l’égyptologie moderne, un précurseur à qui l’on doit plusieurs découvertes majeures, à Dhashûr, tout particulièrement.

D’autre part, la Fondation Penhew, qu’il a créée et qui demeure héritière de sa fortune, poursuit son oeuvre en finançant nombre de recherches importantes, tant à Londres qu’à l’étranger,  mais également la formation d’étudiants brillants issus de milieux modestes.

Figure publique, d’une grande discrétion quant à sa vie privée, Sir Aubrey possédait diverses demeures et propriétés somptueuses dans les Cotswolds, à Londres, Monaco, Paris, Rome, Athènes ou encore Alexandrie. Sa fortune considérable se serait notamment accrue pendant la Grande Guerre suite à d’énormes bénéfices réalisés par ses compagnies américaines.

Il continue d’être cité dans son domaine comme une sommité, décrit comme un homme de prestance et de lettres, tenu en haute estime par ses pairs dont tous déplorent le décès tragique au cours de l’Expédition Carlyle de 1919.