Réveillés en pleine nuit, le Dr Simons et Mary Sanger défendent chèrement leur vie contre un nègre colossal armé d’un couteau s’étant introduit par effraction chez le médecin. Simons parvient providentiellement à tuer l’assassin d’un coup de tisonnier. La jeune femme reconnait avec effroi l’un de ses agresseurs de jeudi soir. La police ne tarde pas, suite aux coups de feu. Une profonde blessure au bras oblige le médecin à être conduit aux urgences. Presqu’à la même heure, l’appartement de Charles Finley est lui aussi visité. O’Rourke surprend l’intrus et un combat féroce s’ensuit dans la chambre d’ami. Le détective s’en sort blessé à la cuisse mais parvient à neutraliser son agresseur qui est remis à la police.

Le matin, Finley et Simons se résolvent enfin à suivre le conseil de l’irlandais et font l’acquisition d’armes à feu. Tentant d’en savoir plus sur les meurtres de « Scariface », ils essaient sans succès d’obtenir des informations sur l’une des victimes, le cheminot Evans, auprès des bureaux de l’Amtrak. Ils montent jusque dans le Comté de Westchester pour déposer dans la boite aux lettres de la Résidence Carlyle un courrier sollicitant un entretien auprès de Miss Carlyle au sujet de révélations relatives à la mort de son frère survenue quatre ans plus tôt.

Le soir, le groupe retrouve le journaliste Peter Burke afin d’échanger des informations. Celui-ci est surpris d’apprendre le vol d’un masque africain chez les Russell mais n’a que peu de choses à offrir si ce n’est de leur conseiller de se retirer de la partie pour laisser la police faire son travail.

Dans la nuit, alors que tout le monde dort à l’hôtel où ils ont estimé avisé de descendre, Mary Sanger est victime d’un cauchemar atroce où le cadavre de Jackson Elias lui apparait au fond de son lit, le visage mutilé,  hurlant silencieusement avant de disparaitre comme aspiré dans d’atroces bruits de succion. Quelques heures plus tard, au petit matin, c’est au tour de Finley d’avoir une vision d’horreur devant la glace de la salle de bain, où son front part en lambeaux sanguinolents, révélant le symbole de la Langue Sanglante. Il se réveille dans un cri de damné. Mary est désormais intimement persuadée que ces cauchemars terribles sont en fait des appels venant de l’Au-delà, d’Elias, dont l’âme serait, selon elle, soumise à des tourments indicibles. De telles paroles semblent rencontrer un écho singulier chez le détective, qui garde néanmoins ses conclusions pour lui. La nuit s’achève difficilement…

 

Vendredi 23 janvier                                                   Dimanche 25 janvier