Une lettre manifestement écrite récemment par Edward Gavigan, qui outre le fait qu’elle constitue une preuve indubitable de la responsabilité de Gavigan dans la mort d’Elias, semble impliquer également que Sir Aubrey Penhew serait encore en vie, comme le spéculait l’écrivain assassiné.

lettre Gavigan