Athlétique Champollion AllemandSprech

Quelle n’est pas la surprise de nos américains, approchant sur la piste poussiéreuse menant vers le chantier de fouilles de l’expédition du Dr Henry Clive, d’apercevoir courant à petites foulées sous le soleil écrasant de midi, un athlétique allemand aux cheveux pâles et à l’épiderme européen maltraité par le soleil égyptien.

Difficile d’imaginer que derrière la façade d’un physique affuté, de ces larges épaules et de ce visage anguleux se cache un authentique expert en cryptographie, capable si l’on en croit Janwillem Vanheuvelen, admiratif,  de « lire les hiéroglyphes à vue ».

Courtois et d’un abord franc, il ne se heurte pas moins à la froideur de O’Rourke, chez qui l’accent germanique réveille de mauvais souvenirs des Ardennes. D’autant qu’e n plus d’être assez versé en occultisme, Sprech serait, toujours d’après son ex-collègue hollandais, proche du récent coup d’état manqué en Bavière. L’archéologue serait très impliqué dans la résurgence au sein des sociétés occultes allemandes du mouvement « Völkisch« . Ce dernier prône un retour à un paganisme germanique, sans nul doute en réaction au catholicisme et aux idées des Lumières, par trop français en ces années d’après-guerre.