Directrice revêche du Nairobi Star

Directrice d’un des deux journaux publié à Nairobi, Miss Smythes-FSmythe forbesorbes dirige son quotidien avec une énergie forçant le respect, afin de résister à la concurrence de l’East African Standard. 

Ayant dépassé le cap fatidique de la quarantaine qui la condamne à être considérée comme une « vieille fille » par les indélicats, il faut bien reconnaître qu’elle n’a fait aucune concession aux nécessaires adaptations que les usages britanniques subissent généralement à l’épreuve des réalités africaines. En effet, la retenue de son tempérament va de pair avec une tenue d’une austérité victorienne que n’aurait pas désapprouvée sa grand-mère.

C’est certainement la raison pour laquelle le côté direct, américain disons-le tout net, de Jackson Elias avait certainement du la heurter lorsqu’il était venu la questionner l’an dernier sur ses souvenirs concernant l’expédition Carlyle. Les belles manières et la prestance du Dr Simons semblent ne pas laisser Miss Smythe-Forbes indifférente, puisque non contente de mettre ses archives à la disposition du médecin, contre attente, elle l’invite à mots couverts à jouer le rôle de guide pour lui faire découvrir les moeurs amoureuses de la faune africaine. Cette proposition d’une audace surprenante venant d’elle, désarçonne le médecin au naturel réservé ce qui ne manque pas d’amuser O’Rourke.