Charles Winston Finley (1890 – 1925)

PROFESSEUR D’HISTOIRE introverti et obsessionnel

Second et dernier fils de William Finley Senior (médecin respecté de Stratford, Connecticut), Charles Winston Finley est né en 1890. Enfant pas vraiment désiré, il passe sa jeunesse dans l’ombre de William Finley Junior, fils aimé et chéri de son père, athlétique et brillant, prédestiné à suivre les traces paternelles. Charles, lui, est grand mais guère physique et manque surtout énormément de confiance en lui. Solitaire, il passe son temps à rêvasser, lire des bouquins et se passionne très tôt dans sa scolarité pour l’histoire, en particulier pour la civilisation mésopotamienne. Il envie son frère, sa capacité à nouer des relations avec les autres enfants, en particulier un gamin du quartier avec lequel il traine toujours, le jeune Jackson Elias. Il se consacre alors à ses études, passant ses journées dans les livres et commençant très tôt à se constituer sa propre bibliothèque.

C’est à vingt ans, à l’université, alors qu’il poursuit son cursus, qu’il recroise Jackson Elias, en phase préparatoire de son second livre, Les Maitres des Arts Noirs, paru en 1912, traitant des cultes sorciers à travers l’histoire. Reconnaissant le petit frère de son ami d’enfance, Jackson lui demande sa participation et tous deux nouent au fil de leurs recherches des relations d’amitié fondées en partie sur la nostalgie de l’enfance et d’autre part sur une passion commune pour les zones d’ombre de l’histoire. Finley en vient même à considérer Jackson comme un grand frère de substitution, se sentant plus proche de lui qu’il ne l’a jamais été de personne. Depuis lors, ils se revoient régulièrement, lors des passages de l’écrivain à New York. L’attitude solitaire de Finley ne s’est pas améliorée, Jackson représentant à peu près son seul lien social, en dehors de ses collègues à l’université Columbia où il est devenu professeur à l’issue de ses études.

Charles W. Finley est un homme grand et mince, imposant par son physique et pourtant de caractère assez effacé. Tout le contraire d’un homme d’action, il observe bien plus qu’il n’agit. Sa discrétion et son caractère introverti, associés à de nombreux tics, pourraient passer pour un manque de confiance en lui , mais dissimulent en fait un esprit particulièrement rationnel et solide.

Au fil de l’enquête sordide sur les circonstances de la mort de Jackson Elias, Finley va devoir se confronter au monde réel, loin  des livres qu’il affectionne tant, allant jusqu’à tuer des gens au nom d’une conception de la morale s’effritant peu à peu au gré de ses lectures malsaines.

Charles Finley trouvera une mort tragique sous les coups des adorateurs du Pharaon Noir, en défendant chèrement sa vie jusqu’à son dernier souffle sur les marches du Grand Temple de Nyarlathotep, lors de la nuit de la cérémonie de résurrection de la Reine Nitocris.

FOR  10    DEX  11  CON  14   TAI  17    APP  11    POU  15  INT   14   EDU 19

Santé mentale 75      Points de vie 16

Compétences de savoir:
Bureaucratie 25%, Anglais 97%, Arabe 50%, Français 10%, Grec 25%, Hiéroglyphes 20%, Latin 25%, Sumérien 50%, Géologie 10%, Mythe de Cthulhu 15%, Anthropologie 30%, Archéologie 50%, Géographie 10%, Histoire 75%, Sciences Occultes 25%
 
Compétence techniques:
Photographie 25%,  Bibliothèque 80%, Discrétion 20%,Trouver Objet caché 30%
 
Compétences sociales:
Contacts & Ressources 25%, Crédit 50%, Perspicacité 50%, Persuasion 25%, Savoir Vivre 38%
 
Compétences physiques:
Armes de Poing 25%, Bagarre 35%, Athlétisme 18%
 
Niveau de vie : Aisé ($ 10,000 /an)   
Cercles d’influence : Universitaire (proche), Culturel (éloigné) , Business (opposé)
 
Ouvrages du Mythe lus: Le Peuple du Monolithe (Justin Geoffrey), Sectes Secrètes d’Afrique (Nigel Blackwell), Le Livre de Dzyan
 
Sortilèges et Rituels connus: Invoquer Celui Qui Marche Dans Le Néant, Invoquer le Nom Secret du Sultan des Démons