MARY SANGER

MoN - Mary Sanger burnt
JOURNALISTE sociable et hédoniste

Fille unique du mariage de raison de Benjamin P. Sanger, industriel ayant réussi dans le domaine de la métallurgie, et de Carol Warrington, issue d’une famille de nobles anglais désargentés, Mary poursuit sans grande conviction des études artistiques, se passionnant un temps pour l’histoire de la sculpture au point de penser travailler dans le marché de l’art, avant que son naturel frondeur ne reprenne le dessus.

Son caractère enjoué et sa personnalité rebelle l’amènent bien vite à s’intéresser davantage aux combats des suffragettes et aux débuts de revendications des minorités noires , peut être plus par affectation et goût de la provocation que par réel engagement. Elle se met à fréquenter la jeunesse aisée de New York et est bientôt de toutes les réceptions mondaines et soirées jazz d’Harlem. Du coup, elle abandonne rapidement son travail de pigiste pour une revue d’art au profit d’un emploi similaire mais nettement plus enthousiasmant à la rubrique mondaine du « New York Daily News » , où elle peut donner libre cours à son talent pour récolter commérages et indicrétions sur le gratin de la Grosse Pomme. Elle entretient plusieurs liaisons au cours des années, notamment avec le riche industriel du pétrole Oliver Price qui l’emmène un temps visiter ses exploitations au Mexique. C’est à cette occasion que,  passionnée depuis toujours pour les belles mécaniques et la vitesse,  elle se piquera pour l’aviation, allant même jusqu’à apprendre à piloter.

C’est durant ce séjour qu’elle fera la rencontre de Jackson Elias, journaliste-écrivain tourmenté mais fascinant, travaillant alors sur le Coeur Encore Fumant, son ouvrage traitant des cultes sacrificiels maya et de leur possible survivance. Elle en tombe amoureuse mais son mode de vie par trop itinérant et des obsessions qu’elle ne partage pas pour des sujets macabres vont petit à petit mettre un terme à leur relation. Celle-ci évoluera vers une sorte d’amitié amoureuse, vécue au gré de rencontres occasionnelles et de diners au restaurant, à chaque retour d’Elias en Amérique. Plus ou moins inconsciemment, Mary continue à entretenir l’espoir secret que les choses puissent un jour redevenir plus sérieuses.

L’assassinat brutal d’Elias au Chelsea Hotel va anéantir ces espoirs et bouleverser la jeune femme, bien determinée à faire payer ce crime odieux à ses auteurs.

FOR  11    DEX  15   CON  13   TAI  11     APP  9    POU  14    INT  16   EDU 14

Santé mentale ?      Points de vie 12     Aplomb 1

Signes particulièrs: Importantes dessiccation du visage suite à un assaut magique subi en Australie.

Compétences de savoir:
Culture Artistique (Sculpture) 30%, Anglais 70%, Français 10%, Mythe de Cthulhu 5%,  Sciences Politiques 20%
 
Compétence techniques:
Photographie 25%, Psychanalyse 10%, Bibliothèque 35% , Discrétion 50%, Ecouter 72%, Se Cacher 15%, Trouver Objet caché 35%, Vigilance 35%
 
Compétences sociales:
Baratin 55%, Contacts & Ressources 82%, Crédit 57%, Imposture 35%, Interroger 60%, Perspicacité 37%, Persuasion 20%, Rumeurs & Commérages 58%, Savoir-vivre 38%
 
Compétences physiques:
Athlétisme 20%, Armes de poing 31%, Armes d’Epaules 24%, Athlétisme 23%, Bagarre 42%, Conduire (automobiles) 45%, Pilotage 30%      
 
Sortilèges connus: Invoquer le Nom Secret du Sultan des Démons                                                    
 
Niveau de vie : Aisé ($ 7,000 /an)   
Cercles d’influence : Gotha (proche), Culturel (éloigné) , Média (opposé)