OUVRAGES IMPIES

Manuscrits blasphématoires, monographies aux sujets polémiques voire choquants, journaux intimes débordant de pensées malsaines et autres grimoires antiques, tourner chacune de leurs pages est comme soulever un pan de rideau dévoilant une effroyable réalité qu’il eut mieux valu continuer confortablement d’ignorer …

« Sectes Secrètes d’Afrique« , un effroyable voyage au coeur des ténèbres du Continent Noir que n’aurait pas renié Joseph Conrad, détaillant avec minutie d’atroces cultes et leurs révoltants rituels.

« Le Peuple du Monolithe« , recueil de poésies, entre le romantisme et le gothique, allant du malsain au grotesque et trahissant la perception nihiliste et desespérée de l’univers selon Justin Geoffrey.

« La Vie d’un Dieu« , le journal intime de Montgomery Crompton, ancien soldat, artiste et opiomane, décrivant sa quête mystique dans l’Egypte du début du XIXème siècle.

« Liber Ivonis« , un manuscript en latin, datant du Moyen Age ou de la Renaissance, contenant une profusion d’inquiétantes gravures et enluminures étrangement batraciennes.

« Les Fragments de G’Harne« , une monographie à compte d’auteur de Sir Amery Wendy-Smith, relatant la découverte de ruines africaines antédiluviennes par un explorateur britannique et révélant l’histoire d’une civilisation préhumaine totalement inconnue .

« Ye Booke of Comunicacions With Ye Angel Dzyon« , un épais manuscrit anonyme en anglais archaïque, comportant de nombreux passages rédigés en une langue ésotérique, qui pourrait avoir des liens avec « les Stances de Dzyan« , réputées dans les cercles occultes et théosophes.

Une quinzaine de parchemins, en anglais, ancien français, arabe, latin ou hiéroglyphes, datant pour les plus anciens de plus de deux mille ans, découverts dans le repaire secret d’Edward Gavigan à Fondation Penhew, révélant l’existence d’un culte protéiforme remontant à plusieurs millénaires ainsi que de sinistres sortilèges dont il est désormais malaisé de contester l’insoutenable authenticité.

« Les Dieux de la Réalité« , volumineux manuscrit tout entier dédié aux délires mégalomanes du Dr. Robert Huston, exposant sa compréhension de ce qui se cache derrière le voile consensuel de la réalité.